Présentation du séminaire "Sécurité Sociale de l’Alimentation" de Réseau Salariat

22/10/2023     GROUPE THÉMATIQUE ALIMENTATION

    Présentation du séminaire "Sécurité Sociale de l’Alimentation" de Réseau Salariat

    Au sein de Réseau Salariat, le groupe thématique Alimentation s’est proposé pour organiser le séminaire annuel de l’association pour 2023-2024, sur le thème de la Sécurité Sociale de l’Alimentation (SSA), en coordination avec le groupe local Grand Paris.

    Le groupe thématique créera des ponts vers d’autres groupes thématiques de Réseau Salariat, en particulier pour nourrir l’approche économique du projet de Sécurité Sociale de l’Alimentation, pour traiter de la condition des femmes et de l’ensemble des travailleuses et travailleurs dans la filière et pour partager le projet avec le monde syndical.

    Il se coordonnera avec d’autres groupes politiques dont les analyses et actions rejoignent ou complètent celles de Réseau Salariat pour aller vers la création d’une Sécurité Sociale de l’Alimentation.

    Ce séminaire se tient au moment où de nombreuses initiatives locales émergent partout en France et se revendiquent de la SSA et au moment où le Collectif National pour une Sécurité Sociale de l’Alimentation, dont Réseau Salariat est membre fondateur aux côtés de nombreuses organisations nationales, s’élargit à ces initiatives locales, créant les conditions d’un approfondissement du processus démocratique dans la réflexion, l’action et la décision collectives.

    Dans ce contexte, le premier objectif du séminaire est de donner aux membres de Réseau Salariat les éléments de compréhension du système capitaliste agro-industriel à l’œuvre et d’échanger avec elles et eux sur le projet de SSA porté par Réseau Salariat. Ainsi, nos camarades pourront s’impliquer dans ces initiatives locales, voire au sein du Collectif National, en connaissance de cause.

    Le deuxième objectif de ce séminaire est de partager ce projet politique et macro-économique de création d’une nouvelle filière pour l’alimentation avec les acteurs de la filière et avec les travailleuses, travailleurs, citoyens mangeurs et citoyennes mangeuses, ainsi qu’avec les autres membres du Collectif National. Le but est d’imaginer et de construire ensemble, dans un processus démocratique, le chemin pour instituer la SSA.

    Notre proposition politique et économique de SSA consiste à transposer à l’alimentation, en l’améliorant, le régime général de la Sécurité Sociale tel qu’il a fonctionné de 1946 à 1967. Véritable conquis démocratique de la lutte de classe, celui-ci a permis de créer un système de santé efficace, géré par les travailleuses et les travailleurs eux-mêmes et bénéficiant à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs, financé par la cotisation sociale, sans recours aux marchés financiers ni aux banques, même pour l’investissement. Il a donné accès à une production de soins conventionnée et remboursée auprès de producteurs et productrices à la rémunération garantie par le conventionnement ou leur statut.

    Ce déjà-là doit nous inspirer pour créer une filière de l’alimentation qui, de la production à la consommation, en passant par la transformation, le transport et la distribution, sera gérée et conventionnée par les personnes concernées elles-mêmes, travailleurs et citoyens mangeurs, travailleuses et citoyennes mangeuses qui auront accès aux productions de biens et de services des producteurs et productrices conventionnées.

    Les critères de conventionnement seront issus de la délibération collective, démocratiquement organisée au niveau local et coordonnée à des niveaux plus larges. Ce processus donnera aux travailleurs et citoyens mangeurs, travailleuses et citoyennes mangeuses que nous sommes la pleine initiative sur quoi produire, comment et où le produire, avec qui et pour quel salaire ; ce pouvoir de décider et de mettre en œuvre nous-mêmes une politique de l’alimentation sera l’expression de notre souveraineté citoyenne conquise sur le travail.

    Ces conditions de production inédites favoriseront, nous l’espérons, une meilleure harmonie, indispensable, entre les humains et la nature, dont les premiers font intégralement partie. Les effets positifs s’appliqueront par là même tant à la qualité des produits et à leur processus de production, qu’à la santé des travailleuses, travailleurs et celle des consommateurs, consommatrices.

    Ce séminaire sera structuré en trois phases :

    La première fera l’état des lieux du système alimentaire en vigueur : cet état des lieux présentera les grands enjeux et les dysfonctionnements d’un système géré selon les normes générales du mode de production capitaliste, fournira des données macroéconomiques et proposera des témoignages de travailleuses et travailleurs de la filière, en particulier de la transformation et de la distribution ; cette phase d’apprentissage partagé posera le cadre de nos réflexions et échanges ultérieurs ;

    La deuxième présentera notre projet politique d’une Sécurité Sociale de l’Alimentation constituée en tant que branche nouvelle du régime général de la Sécurité Sociale ainsi que les différents modèles économiques applicables à un tel projet, développés par Réseau Salariat mais aussi par d’autres acteurs militant pour une SSA.

    La troisième visera à la co-construction d’une démarche politique pour aller vers la SSA en nous rapprochant de mouvements politiques, d’organisations syndicales ou d’associations qui proposent des évolutions relativement proches de celles portées par Réseau Salariat. On y trouve les notions de “communs”, de propriété publique socialisée, de pôle public de crédit, d’autogestion, de productions coopératives, de pratiques de délibération et de décision démocratiques, etc. Émergeront ainsi des outils d’éducation populaire tant à destination des membres de Réseau Salariat que des autres organisations collectives favorables à cette proposition politique. Tout cela prendra appui sur les initiatives locales en cours, qui ont pour elles de mettre les concepts nouveaux à l’épreuve de la pratique et de favoriser ainsi la prise de conscience des contradictions du mode de production capitaliste et de l’idéologie dominante qui le conforte.

    Ce programme d'apprentissage vous intéresse ? Vous avez envie de débattre avec nous ? Vous avez envie de diffuser la Sécurité Sociale de l'Alimentation dans votre groupe local ? Vous êtes dans une association, une organisation ou prenez part à des initiatives qui se saisissent de la proposition de SSA ?

    Joignez-vous à ce séminaire annuel qui a commencé en novembre pour avancer mois après mois jusqu'à l'été. Nous y rencontrerons des chercheuses et chercheurs, des travailleuses et travailleurs de l'alimentation, des groupes thématiques de Réseau Salariat, des acteurs des dynamiques démocratiques dans l'alimentation…

    Le séminaire est constituée de dix sessions à un rythme quasi-mensuel de novembre 2023 à juillet 2024, localisées à Paris.

    • La première session intitulée “Qui veille au grain ? Système et sécurité alimentaire en France” s'est tenue le 8 novembre 2023. Les Greniers d'Abondance ont montré la profondeur et la complexité du système alimentaire agro-industriel ainsi que les défaillances et les vulnérabilités intrinsèques à ce modèle qui menace notre sécurité alimentaire, alors même que l'on connait les autres modèles de production et de consommation qu'il conviendrait de déployer.
    • La deuxième session s'est tenue le 6 décembre 2023 sur le thème “État et agro-industrie, un système de collusions” ; le représentant du collectif Secrets Toxiques a montré le caractère systémique des collusions entre l’État et l’Union européenne d’une part, l'agro-chimie et l’agro-industrie d’autre part ; un système où les institutions valident des modes de production toxiques choisis par l’industrie pour son seul profit, au nom d’une sécurité alimentaire immédiate qui cache les dégâts à long terme engendrés sur la santé, la biodiversité, les ressources ; il a mis en évidence le caractère profondément anti démocratique de ce système de collusions et la nécessité de construire un rapport de force politique pour en sortir.

    Les 3e et 4e se sont tenues les samedi 13 janvier 2024 et samedi 3 février 2024 :

    Ces deux sessions nous ont permis d’aller à la rencontre des travailleurs et travailleuses qui font notre alimentation par leur travail dans les champs, à la base de notre alimentation, et par leur travail dans l’industrie de la transformation, en particulier dans l’industrie de la viande. Un représentant de l’industrie de la conserve est venu nous décrire ce secteur d’activité.

    Concomitante à l’expression de la colère des agriculteurs, ces séances nous éclairent sur les conditions concrètes du travail dans la filière agricole et dans l’industrie de la transformation. Cette dernière, est souvent invisibilisée alors qu’elle produit 80% de ce que nous mangeons et domine, avec la grande distribution, les rapports de force qui régissent les conditions économiques de toute la filière.

    Il nous semble important de bien aborder ces deux séances avant de rentrer dans la proposition de Sécurité Sociale de l’Alimentation afin que nos envies et projections puissent s’ancrer dans la réalité du travail. La diffusion audio de ces séances sera bientôt disponible sur le site de Réseau salariat.

    Les sessions à venir sont :

    • Samedi 9 mars, de 9h30 à 13h à la Bourse du Travail, sur la proposition de Sécurité Sociale de l’Alimentation selon Réseau Salariat avec les auteur et autrice de Régime Général. Pour une sécurité sociale de l’alimentation.
    • Mardi 26 mars, de 19h à 21h (accueil dès 18h30), à la Bourse du Travail (salle à définir) sur l’histoire de la sécurité sociale de la santé avec l’auteur de l’ouvrage La bataille de la sécu, séance coorganisée avec le mouvement populaire Pour une Écologie Populaire & Sociale, PEPS
    • Samedi 13 avril de 10h à 13h (accueil dès 9h30), à la Bourse du Travail , salle Jean Jaurès, 3 rue du château d'eau, 75010 Paris sur les modèles économiques proposés par Réseau Salariat
    • Samedi 27 avril de 10h à 13h (accueil dès 9h30), à la Bourse du Travail, salle Jean Jaurès, 3 rue du château d'eau, 75010 Paris sur diverses formes concrètes de la propriété d’usage et de la propriété collective des moyens de production qui existent ou ont existé, sont pensés ou ont été pensés en France et ailleurs.
    • Les dates et lieux des sessions suivantes de juin et juillet 2024 seront communiqués ultérieurement via le site de Réseau Salariat, sa lettre d'informations et aussi les réseaux sociaux.

    Retrouvez toutes les vidéos des séances du séminaire SSA sur la chaîne Youtube de Réseau Salariat.

    Ca pourrait vous intéresser ...