Un désir de communisme

par Bernard Friot Judith Bernard Textuel 7 September 2020

Présentation
Un désir de communisme

Il est temps que ce soient celles et ceux qui travaillent qui décident de ce qui est produit. La crise du covid19 a révélé pour beaucoup les impasses du capitalisme. Alors qu’il met en péril le rapport au vivant, les services publics et les productions locales de base, il se révèle incapable de faire face à une pandémie autrement que par des injonctions venues d’en-haut sous surveillance policière.

Notre avenir commun passe par une démocratisation radicale. Et d’abord en matière de responsabilité des travailleurs sur la production. Judith Bernard et Bernard Friot explorent les voies ouvertes par de nouveaux droits s’appuyant sur le « déjà-là » communiste conquis par les luttes sociales.

[](<>)Le salaire des fonctionnaires, attaché à la personne et non au poste de travail, peut être généralisé à tous les plus de 18 ans. La sécurité sociale du soin peut être étendue par exemple à des sécurités sociales de l’alimentation, du logement, des transports, de la culture ou de l’énergie. Pour toutes les entreprises, les dettes d’investissement peuvent être remplacées par une cotisation économique permettant la subvention de l’outil et sa propriété d’usage par les salariés.

Nous pouvons retrouver la fierté de ne travailler que selon notre éthique.

-

Un désir de communisme

Bernard Friot & Judith Bernard

Editions Textuel

parution le 2 septembre 2020

17€, 160 pages

Une c