Retraites : généraliser le droit au salaire

09/06/2022     NICOLAS CASTEL , BERNARD FRIOT    -  EDITEUR:  ÉDITIONS DU CROQUANT

Retraites : généraliser le droit au salaire

Comme le président Macron avait annoncé sa détermination à généraliser les comptes à points, Nicolas Castel et Bernard Friot ont proposé, d’octobre 2018 à juillet 2019 un séminaire complet sur la question, organisé par Réseau Salariat à la Bourse du Travail de Paris. Cet ouvrage rend compte de l’ensemble des séances (exposés et échanges) en les actualisant. C’est une contribution à la préparation des futures mobilisations qui, n’en doutons pas, seront nécessaires pour contrer les retraites à points en généralisant la pension comme salaire continué.

La pension des fonctionnaires et les retraites du régime général de la Sécurité sociale ou de certains régimes d’entreprise dits « spéciaux » (EDF, RATP…) sont, en tant que salaire continué, des prémices du salaire attaché à la personne, et non pas au poste de travail. Une telle révolution communiste dans l’institution du travail, la bourgeoisie n’en veut pas et lui oppose depuis 1947 la retraite à points des cadres, étendue à tous les salariés du privé dans l’Agirc-Arrco.

Depuis la fin des années 1980, les réformateurs détricotent le salaire continué assis sur les meilleurs salaires de la carrière pour le transformer en revenu différé, calculé sur la base de points de retraite accumulés sur toute la carrière professionnelle. C’est faute de se battre pour l’extension à tous du meilleur salaire continué dans la pension de retraite que les syndicats sont battus depuis trente ans.

Retraites : généraliser le droit au salaire, sous la direction de Nicolas Castel et Bernard Friot, avec les contibutions de Lucy apRobets et Gaël Coron, publié dans la collection « Cahiers du salariat » aux éditions du Croquant

Sortie le 9 juin 2022
ISBN : 978-2-36512-350-1
190 pages

Plus d'informations sur le site internet de l'éditeur.