Estivales 2020 au village Emmaüs de Lescar-Pau - 14/08

Lescar, Vendredi 14 août 2020 | 18:00 -

Détails
Village Emmaüs Lescar-Pau
Chemin Salié
64230 Lescar
Catégories Formation Rencontre Conférence Débat
Intervenants Militants de RS Compagnons-gnes du village
Organisateurs Groupe Local Pau
Présentation

Les Estivales 2020 auront lieu du vendredi 14 août (au soir) au lundi 17 août 2020. Une Lettre aux adhérent.e.s a été diffusée le 10 juillet 2020

Cet évènement est réservé aux militants de Réseau Salariat et Compagnons-gnes du village

Brève présentation du Village Emmaüs de Lescar-Pau

Fondé par Germain Sahry en 1982 selon le concept de l’Abbé Pierre, le « village » Emmaüs Lescar-Pau est un lieu alternatif dont l’activité principale est le recyclage, la récupération, la réparation, la création et la revente de tout bien de consommation.

La philosophie est de « Oser risquer l’Utopie avec et pour l’homme » et plus récemment « soyons réaliste, construisons l’utopie ».

Le village se matérialise par un ensemble de bâtiments établis sur plus de 13 hectares accueillant 5 jours de la semaine le public pour y faire ses achats d’occasion en vêtements, meubles, et tous autres objets.

L’épicerie, bar, restaurant, crêperie et la ferme offrent des lieux de rencontres et d’échanges.

L’affluence monte à 2000 personnes en général pour la seule journée du samedi…

Il accueille dans ses équipes des femmes, des hommes et des familles réunis dans le projet commun de faire société en construisant l’alternative concrète. Plus de 100 personnes, tous d’horizons très différents dans leurs origines aussi bien sociales que géographiques, ayant le statut de compagnon-gne d’Emmaüs ou salariés, accueillant bénévoles, volontaires et stagiaires.

Le village est totalement autonome économiquement et avance vers une certaine autonomie alimentaire.

Le Village Emmaüs de Lescar-Pau a déjà une histoire commune avec RS :

- Animation des soirées débat « Sacré Travail » en décembre 2017 et janvier 2018, tournage en mai 2018 de la vidéo dudébat sur le paradoxe du RSA entre Bernard Friot et Germain Sarhy

- Participation de Bernard Friot au film documentaire « Parlons Utopie » : Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?​v=7lJq4B9r4JQ (voir images du village)

Une approche à partager avec le réseau salariat

Plus qu’un lieu alternatif, ce qui est proposé pour ces estivales, c’est un thème général de réflexion sur les sujets qui sont au centre de la vie de ce lieu : interpénétrer les analyses de RS et l’activité du village autour de thèmes comme :

  • Sécurité sociale de L’alimentation « le déjà là du village »
  • La consommation ou le consumérisme ?
  • Sacré travail : l’activité et le village / la valeur travail / la valeur ajoutée / le vécu du village
  • Les communs et les individus ou l’individualisme ?
  • Etc…

Ainsi, en formulant ses analyses possibles vis à vis de l’activité du village et de tout ce qui donne corps à cette activité, RS pourrait soutenir le Village en formulant l’expression d’un certain regard sur les valeurs qu’il porte. Inversement, lire l’activité du village par nos grilles de lecture nous permettrait d’ancrer un peu plus encore nos thèses et de s’approprier un peu plus des démarches d’éducation populaire.

Lors de ces Estivales, afin d’impliquer certains-es des compagnes et compagnons du village qui seront conviés à participer à tout ou partie de l’évènement, nous pourrions poser des Ateliers « appropriation des thèses du RS » et aussi d’inviter certains-es d’entre eux-elles à témoigner selon les ateliers.

Par ailleurs, la participation à la vie quotidienne du village est ouverte et fortement conseillée aux militants RS avant et après les estivales : participation aux + de 17 ateliers selon les besoins, à la cuisine, à toutes les activités de la ferme en relation avec les animaux notamment, etc.

Des activités dédiées aux enfants et aux ados (qui resteront sous la responsabilité des parents) peuvent facilement s’organiser au coeur du village.

TRAVAIL DE RÉFLEXION A EXPLORER EN GL

Diverses pistes d’atelier à affiner ensemble :

  • Marquer l’importance de l’alimentation du village en agriculture paysanne. (le déjà là de la SSA)
  • Questionner l’autonomie alimentaire et économique du Village
  • Dans quelle mesure la/le compagnon-gne est-il salarié-e à vie ?
  • Questionner la propriété d’usage et patrimoniale du Village

Les biens de consommation : l’objet est la base de l’autonomie du village, il a une activité principale de recyclerie, récupération, réparation, création et de revente.

Les gens extérieurs sont :

1) Soit des revendeurs qui viennent acheter dans une démarche marchande lucrative

2) Soit des gens qui ont un geste pragmatique personnel ou de valeur politique-éthique

  • Il y a des ateliers « gesticulations » au village (conférences gesticulées en herbes !)

Thèmes possibles des sondages : (à réaliser la semaine avant les estivales : les militants RS sondent le public qui vient au village)

  • Problématique par rapport à la marchandisation
  • Aux gens qui musardent dans les rayonnages :

« Pour vous la valeur de l’objet c’est quoi ?» « Comment réformer une économie du tjrs plus ? »

« Que venez-vous faire au village ? » (1 personne sur 3 au moins vient retrouver un cadre social accueillant)

ORGANISATION

Ces propositions restent à valider avec l’équipe animation du village

Scinder ces estivales en deux phases :

1) Participation des militants RS à l’activité du village

Arrivée des militants au village s’étalant sur la semaine avant les Estivales (nourris-logés-blanchis) possiblement après aussi. L’après Covid-19 et le retour à l’anormal : une occasion unique de « baigner » dans notre « folie consumériste ».

Vivre au rythme du village et participer aux ateliers et à la vente.

Immersion dans la zone publique du village: interaction forte des adhérents RS avec les visiteurs sur des sondages ou des activités de sensibilisation aux thèses du réseau sur le thème de la consommation.

2) Militants de RS et compagnons-gnes du village vivent ensemble les estivales 2020

Samedi 15, dimanche 16 et lundi 17, le village sera fermé au public : laissant place aux Estivales

*Hébergement* (suivi rigoureux à opérer au niveau des inscriptions)

Possibilités au village : au moins 20 personnes en dur + tente perso (beaucoup de place au village)

Evoquer d’autres possibilités hors du village : gîtes, Adhérents de Pau… à la charge des estivants-tes.

*Repas* : décision selon effectif avec un soutien des estivant-tes à prévoir

Prendre les repas au réfectoire avec les compagnons

Etre autonome avec cuisine légère

Ou mélange de ces deux solutions

*Locaux* pour les ateliers et activités

Le Bar

Le sous-bois à la ferme

La grange à la ferme selon activité (petit groupe 1012)

Deux espaces de projection vidéo : Camp volontaires (80pl) et La Casa (60pl)

Tout ou parties du réfectoire

Chapiteau 200 personnes (pour plénières) à organiser car actuellement saturée de matériel récupéré suite Covid

Transport

Voir les possibles si interne au village pour 1 ou 2 minibus avec chauffeur transferts gare / aéroport/ co-voiturage

Sortie d’autoroute à 30 secondes en voiture.

Parking immense.

Les animations temps libre à déterminer

Soirée finale : bal chorégraphique ?

Demandes d’informations, propositions d’ateliers, inscription à l’événement :