Conférence et Débat autour de l'ouvrage "Le travail, enjeu des retraites"

Saint Agrève, Mercredi 15 juillet 2020 | -

Détails
07320 Saint Agrève
Catégories Débat Conférence
Intervenants Bernard Friot - intervention à distance et non pas en présentiel
Organisateurs Centre Socioculturel de Saint-Agrève
Présentation

Présentation intervention

*Les trois-quarts des pensions sont depuis 1946 calculées comme la poursuite du salaire et non pas comme la contrepartie de cotisations passées. Un tel droit au salaire déconnecté de l’emploi commence ainsi à définir des personnes reconnues comme productives en tant que personnes et non pas parce qu’elles ont un emploi. Nous pouvons être libérés du marché du travail ! D’où l’enjeu pour la classe dirigeante d’en finir avec le droit au salaire pour les retraités et de construire la pension de retraite comme la contrepartie des cotisations de carrière. Quel antidote proposer à un tel projet patronal de retraite par comptes à points ? Aller plus loin que 1946 en proposant que chacun devienne à 50 ans titulaire à vie de son salaire (porté au salaire moyen de 2300 euros s’il est inférieur et pouvant augmenter jusqu’à un plafond de 5000 euros) et soit en responsabilité de contribuer à l’auto-organisation des travailleurs. Une telle proposition relève de la même libération qu’un droit au salaire pour les jeunes, à instituer comme enrichissement de la citoyenneté : de 18 ans à sa mort, chacun doit avoir droit à une qualification personnelle, progressant par épreuves de qualification, qui le fasse titulaire de son salaire.*

Bio :

Bernard Friot, professeur émérite à l’Université Paris Nanterre, est économiste et sociologue du travail. Ses travaux portent sur la sécurité sociale et plus généralement sur les institutions du salariat nées au 20ème siècle en Europe continentale. Chercheur à l’IDHES, il y est membre de l’Institut européen du salariat (www.ies-salariat.org). Adhérent à la FSU et au PCF, il participe à deux associations d’éducation populaire politique : Réseau Salariat (www.reseau-salariat.info) où il co-organise un séminaire mensuel à la Bourse du Travail de Paris, et L’Ardeur (www.ardeur.net) avec laquelle il donne deux conférences gesticulées : Oui à la révolution communiste du travail et Je veux décider du travail jusqu’à ma mort. Ces dernières années, il a publié à La Dispute (Paris) Le travail, enjeu des retraites(2019), Vaincre Macron (2017), Emanciper le travail, entretiens avec Patrick Zech (2014, édition revue en 2015), L’enjeu du salaire (2012), Puissances du salariat (2012, nouvelle édition augmentée, première édition 1998) ; à l’Atelier de création libertaire (Lyon), avec Denis Baba, Abolir la dette : travailler sans crédit (2020) et un débat avec Anselm Jappe : Après l’économie de marché ? Une controverse (2014) ; chez PIE-Peter Lang (Bruxelles), avec Bernadette Clasquin, The Wage under Attack : Employment Policies in Europe (2013) ; et aux éditions Textuel (Paris), avec Judith Bernard, Un désir de communisme (septembre 2020).

-

intervention de Bernard Friot à distance et non en présentiel.

Pour que la conférences se déroule dans les conditions sanitaires nécessaires (gestes barrières, distanciation physique, protections individuelles…), un aménagement du lieu sera fait : nombre de chaises dans la salle limité, mise en place un système de vidéo pour proposer aux personnes qui ne pourront pas assister à la conférence d’intervenir…