Le travail, enjeu des retraites

par Bernard Friot La Dispute 12 mars 2019

Présentation
Le travail, enjeu des retraites

Contrairement à une idée reçue, les trois quarts des retraites sont calculées en fonction du salaire et non pas des cotisations versées : elles sont le salaire qui se poursuit, et non un revenu différé dans le temps. Près de dix ans après le succès de L’Enjeu des retraites, les événements confirment la pertinence de ses analyses : faute de promouvoir la généralisation du droit au salaire des retraités, les opposants sont impuissants pour contrer des réformes qui nient ce droit et veulent le remplacer par le différé des cotisations.

Cette nouvelle version s’enrichit d’une longue introduction et d’une conclusion inédites qui, contre un dispositif de comptes à points, proposent d’unifier tous les régimes en assurant 100 % du meilleur salaire net, porté à 2300 euros minimum, quelle que soit la durée de la carrière. Le Travail, enjeu des retraites analyse le cœur du conflit des retraites : qu’est-ce que travailler ? Qui travaille ? Comment faire du salaire un droit politique de la personne, afin d’en finir avec le temps « après le travail » de la retraite, aussi contestable que le temps « avant le travail » de l’insertion des jeunes ou le temps « sans travail » du chômage ?

Bernard Friot Le travail, enjeu des retraites 224 p., 12 €. En librairie le 7 mars 2019. ISBN : 9782843033025 La Dispute, 21 rue Mélingue 75019 Paris – Téléphone 09 52 69 20 16 la.dispute[at]free.fr – www.atheles.org/ladispute

Sommaire
  • Introduction : invitation à un déplacement
  • 1. La lutte de classes en matière de pension : salaire à la personne contre revenu différé
  • A/ Sortir 1946 de la noyade dans un 1945 fantasmé
  • B/ L’affirmation du salaire continué et la contre-révolution du revenu différé
  • C/ En finir avec les mots d’ordre de la défaite
  • 2. « Que font les retraités qui prétendument travaillent et ont droit à du salaire ? »
  • A/ Politiser la valeur, capitaliste ou communiste ?
  • B/ Assumer l’abstraction du salaire
  • C/ Marcher sur les deux pieds du travail concret et du travail abstrait
  • 3. Justice et solidarité : capitalistes ou communistes ?
  • A/ Justice et solidarité capitalistes
  • B/ Justice et solidarité communistes
  • C/ les retraités doivent se sortir de la nasse de la solidarité capitaliste
  • 4. Pour un régime général assurant à tous à 50 ans un salaire à la qualification personnelle
  • A/ Les réformes Rocard-Macron : deux piliers de ressources contre le salaire à la qualification personnelle
  • B/ L’entrée dans le salaire à la qualification personnelle à 50 ans
  • Chapitre premier. Les retraites, une réussite historique à contre-pied du capitalisme
  • Chapitre 2. Au cœur de la réforme, le revenu différé contre la qualification personnelle
  • Chapitre 3. De l’assistance aux victimes à la solidarité salariale
  • Chapitre 4. La pension comme salaire continué : une alternative économique et politique
  • Chapitre 5. La retraite et l’avenir du salariat
  • Conclusion : pour une mobilisation communiste des retraités