Les Droits Economiques de la Personne

Nice, jeudi 24 mai 2018 | 18:30

Détails
Maison des Associations
12 ter place Garibaldi
60300 Nice
Catégorie Débat
Intervenant Bernard Friot
Organisateur Les Amis de la Liberté
Présentation

Les Amis de la Liberté vous convient à une conférence
Bernard Friot le 24 mai à 18h30 à Garibaldi "les droits économiques de la personne"

Le superbe article premier de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen ("les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit") ne peut donner sa mesure aujourd'hui que s'il repose sur l'effectivité de la souveraineté populaire sur la production. Dans le capitalisme mondialisé, aucune liberté et égalité ne sont effectifs et durables puisque les décisions économiques essentielles nous échappent, la bourgeoisie modifiant en permanence les lieux de mise en valeur de son capital. Vaincre la contre-révolution capitaliste suppose que nous disputions à la bourgeoisie la responsabilité économique. Toutes et tous, de 18 ans à notre mort, nous devons être mis en responsabilité de produire la valeur économique et donc nous devons être propriétaires de notre outil de travail et titulaires de notre salaire, deux droits qui doivent devenir des droits de la personne.

Les droits économiques de la personne font l'objet d'une véritable course de vitesse. D'un côté, le projet capitaliste d'attacher à la personne un revenu de base et des comptes (retraite, formation, chômage…). De l'autre, le projet d'attacher à la personne la qualification (et donc le salaire à vie) et la propriété d'usage de son outil de travail.

Bernard Friot, professeur émérite à l'université Paris-Nanterre, auteur de Vaincre Macron (La Dispute)

"Les Amis de la Liberté" "Sapere Aude"

Association culturelle loi de 1901- 2 place St Roch 06300 Nice Objet de l'association (extrait) : "Développer hors de tous préjugés d'ordre social, ethnique ou religieux, et dans le seul engagement de la raison et de l'honneur, une citoyenneté dévouée au bien public, à la laïcité dans la République et animée de sentiments de fraternité, de solidarité et de respect de tou(te)s et de chacun(e)".